SEO e-commerce : Votre guide intégral

David Licoppe
Optimisation SEO pour E-Commerce: Comment accroître le trafic et les ventes en ligneSEO e-commerce : Votre guide intégral

Optimisation SEO pour E-Commerce: Comment accroître le trafic et les ventes en ligne

Peut-on vraiment utiliser le SEO- quasiment gratuit – pour rentabiliser un site e-commerce ? La réponse est oui ! En effet, la recherche organique draine jusqu’à 9 fois plus de trafic vers les sites e-commerce que les annonces payantes. 

Dans cet article, vous apprendrez comment vous lancer dans le SEO e-commerce et son impact sur la rentabilité de vos pages de vente.   

Qu’est-ce que le SEO e-commerce ?

Le SEO e-commerce1 réunit les tactiques nécessaires pour être mieux positionné dans les SERP. L’objectif est de faire  trouver votre boutique en ligne plus aisément par les internautes, et faciliter le processus d’achat.

Pourquoi le SEO e-commerce est-il important ?

Des dizaines de millions de sites e-commerce se partagent l’attention des internautes2. Le SEO e-commerce mettra votre site en avant et vous apportera la popularité (trafic) et les conversions (ventes) souhaitées. A long terme, le SEO e-commerce est plus performant que les annonces payantes. 

Quels mots-clés choisir ?

Sans mots-clés, pas de SEO. Ils sont au centre de tous vos efforts et conditionnent votre rentabilité3. Vérifiez quelques points avant de vous décider.

Qu’en dit la concurrence ?

Pour démarrer, le benchmarking sera votre meilleur atout. Cela consiste à observer et analyser les meilleures pratiques et les failles de vos concurrents actuels et potentiels:

  • On-site : le contenu, la sémantique utilisée, l’arborescence du site et le maillage 
  • Off-site : les relations avec la presse, le netlinking, etc.

Ensuite, saisissez les opportunités pour construire une stratégie d’attaque unique, avec des mots-clés et expressions de longue traîne efficaces. Vous pouvez surveiller les tendances du SEO ainsi que les investissements humains et financiers en vigueur dans le secteur d’activité visé. Plusieurs méthodes existent :

  • Les abonnements (réseaux sociaux, newsletters, feed, etc.)
  • Google Alertes
  • Les audits périodiques (Semrush, Yooda Insight in, etc.)

Quels mots-clés choisir ?

En premier lieu, vos lots doivent générer du trafic, mais pas que. Le trafic n’est utile que s’il s’accompagne de conversions. La sélection tient compte de plusieurs éléments :

  • Le lien avec vos produits : est-ce que votre audience recherche ces mots-clés ? Sont-ils liés à votre activité ?
  • Le volume de recherche : Combien de personnes les recherchent chaque jour ? 
  • Est-ce que vos concurrents les utilisent ?
  • Les expressions de longue traîne : pour les recherches complexes 

Comment enrichir et élargir votre choix de mots-clés ?

Des outils spécialisés sont indispensables pour générer les combinaisons de mots-clés les plus performantes pour votre activité. 

  • Examinez les sites concurrents
  • Cherchez loin : utilisez des mots-clés connexes
  • Privilégiez un champ sémantique large qui atteindra un type plus varié d’internautes 

A l’issue de ce travail, vous devriez obtenir 3 types de mots-clés :

  • Concernant le marché 
  • Concernant votre secteur d’activité
  • Concernant vos produits 

A quels types de SERP aurez-vous affaire ?

Les types de SERP 

SERP est l’acronyme pour Search Engine Result Pages4. Ce sont les pages de résultats, sur lesquelles vous souhaitez voir s’afficher votre site e-commerce. 

Les résultats s’affichent dans les SERP en fonction de la requête. RankBrain, l’algorithme de Google, associe désormais le machine learning et l’IA pour détecter l’intention cachée et l’intention de recherche pour fournir des résultats plus pertinents. 

La requête e-commerce de type informationnel

La requête de type informationnel est saisie dans la barre de recherche par un internaute qui a besoin d’informations. Elle peut être générale ou plus spécifique, mais ne vise pas d’achat en ligne. 

La majorité des requêtes en ligne sont informationnelles. Par conséquent, elles sont les plus fournies en mots-clés. 

La requête e-commerce de type transactionnel 

La requête de type transactionnel est saisie dans la barre de recherche par un internaute qui veut acheter un produit ou service. Il souhaite conclure sa transaction immédiatement ou à moyen terme. 

L’internaute la lance la plupart du temps après avoir recherché des informations sur l’article à acheter et elle comprend souvent les termes « prix », « tarif », « acheter » ou « commander ». Les résultats AdWords s’affichent en premier lors du traitement d’une requête transactionnelle. 

La requête e-commerce de type navigationnel

La requête de type navigationnel est saisie dans la barre de recherche par un internaute qui souhaite passer du temps sur internet. En général, il n’a pas de but précis. L’internaute saisit directement une URL dans la barre de recherche, ou finit par atterrir sur un site web au fil de ses déplacements.

Au-delà des schémas classiques, cantonnez-vous aux habitudes de l’audience visée.

Où nicher votre site e-commerce ?

Un site e-commerce attractif5 doit être bien organisé, avec les catégories justes. Vos choix de catégories indiquent au moteur de recherche comment vous indexer, et aux visiteurs ce à quoi ils peuvent s’attendre. 

Ajuster la profondeur de vos pages de conversion 

  • Installez des appels à l’action (CTA)
  • Créez une ergonomie fluide
  • Testez chaque modification de site 

Le méga-menu 

Le méga-menu offre une vision globale du site internet au visiteur. Il peut capter les rubriques importantes et les catégories en un coup d’œil. Lorsque l’internaute le survole avec sa souris, il occupe la quasi-totalité de la page web. 

L’objectif du méga-menu est de faciliter la navigation pour l’internaute. Par conséquent, il doit être élaboré soigneusement sans cannibalisation. Ses avantages sont multiples :

  • Renforce le maillage interne
  • Fournit les informations essentielles au visiteur 
  • Source de trafic pour les sous-catégories
  • Informe rapidement des actualités, formulaires, promotions en cours, etc.

Le maillage intelligent pour votre site e-commerce 

Le siloing : C’est une méthode d’organisation logique de vos contenus en catégories. Le siloing est également appelé l’organisation en clusters thématiques.

Le cocon sémantique est l’alternative du siloing. Créée par Laurent Bourrely, cette méthode consiste à répondre aux préoccupations des internautes avec des mots et expressions contextuels. Les pages sont alors reliées entre elles dans une logique millimétrée pour faciliter simultanément l’expérience utilisateur et l’indexation.

Le maillage interne 

Pour démontrer à Google que vous êtes un site web cohérent, vous devez prêter une attention particulière au siloing, à la catégorisation et au maillage interne. Vous pouvez vous servir du netlinking de 3 façons pour obtenir votre maillage de site.

  • Le netlinking interne de base
  • Le netlinking interne généalogique 
  • Le netlinking en silos 

Le netlinking interne de base 

Il s’agit de lier toutes vos pages de site internet entre elles. Ici, le niveau des pages ne compte pas. La navigation est facilitée dans le site web, seulement Googlebot aura du mal à en saisir la logique.

Le netlinking interne généalogique 

Pour le netlinking interne généalogique, vous créez de nombreuses ramifications. Celui-ci est par conséquent mieux organisé que le précédent. Prenez garde, toutefois, à ce que les internautes ne se perdent pas dans des tunnels de conversion trop longs. De plus, cela complique le travail des robots d’indexation des robots des moteurs de recherche. 

Le netlinking en silos 

Si votre site internet est riche, profond et varié avec des milliers de pages, le netlinking en silos vous correspond. Les silos pré-définis doivent rester étanches pour préserver leur efficacité. 

Optimiser votre architecture de site 

  • Des catégories et sous-catégories pertinentes : examinez les parcours utilisateurs les plus répétitifs pour être fixé 
  • Des catégories distinctes : elles ne doivent pas se cannibaliser (se chevaucher)

Comment appliquer l’optimisation technique SEO on-page ?

Le lien entre le SEO et les performances de votre site internet 

  • Un internaute reste plus longtemps sur un site avec un débit de chargement rapide
  • Un internaute visite plus de pages si votre site est interactif
  • Google favorise un site web qui charge ses pages rapidement dans son classement des résultats 

Quelques outils de mesure de la performance de votre site internet 

  • GTmetrix : pour les scores de PageSpeed et Yslow (Yahoo)
  • Google Page Speed: multitâche, y compris pour les développeurs
  • Google Testmysite : évalue votre site internet et le compare à ceux de la concurrence.
  • Google Lighthouse : mesure l’UX. Disponible en extension Chrome 

Google Page Speed est à prendre au sérieux en priorité étant donné que Google se base ses propres critères de performance :

Google Page Speed est à prendre au sérieux en priorité étant donné que Google se base ses propres critères de performance :

Vérifier le statut de votre site internet 

Vous avez une idée claire de l’état de votre site web grâce à ces éléments :

  • Les mots-clés
  • Le siloing et l’arborescence
  • L’accessibilité
  • Le balisage
  • L’architecture technique 

Quelles sont les bonnes pratiques à observer ?

  • L’anticipation : Vous devez choisir comment présenter les produits en rupture de stock et ceux que vous avez retirés. Les produits similaires sont à traiter avec des balises canoniques pour prévenir les sanctions de Google.
  • Les images : Les images doivent être réalistes, belles, optimisées et au format correct. 
  • Les performances techniques : Optimisez le temps de chargement du site pour retenir vos visiteurs et améliorer votre classement dans les SERP. Des outils tels que Google PageSpeed détectent les problèmes éventuels à corriger.
  • L’arborescence du site : Elle doit respecter les bases de l’UX (Expérience utilisateur). Autrement dit, tout achat doit s’effectuer en quelques petits clics et les URL seront conformes aux exigences des moteurs de recherche.
  • Le sitemap.xml et le robots.txt : Vous devez modifier ces deux fichiers dans la Google Search Console. Le premier indique l’organisation de votre page. Le second précise quelles pages de votre site e-commerce sont à indexer, ou non.
  • Les pages produits : Elles dirigent l’attention de l’internaute et sont à optimiser avec les expressions de longue traîne. Expliquez clairement mais brièvement les atouts du produit et renseignez soigneusement les balises. Google Analytics identifie les pages avec le meilleur potentiel et celles qui rapportent effectivement le plus de visiteurs. 
  • Le balisage : Utilisez le format Schéma.org pour minimiser les erreurs. 
  • Le HTTPS : Il est gage de sécurité pour l’internaute, qui est plus susceptible d’acheter. C’est donc un incontournable. 

Quelles sont les erreurs techniques à éviter ?

  • L’absence de fichier sitemap
  • Une mauvaise configuration du fichier sitemap
  • Les problèmes d’indexation ou « crawlabilité »: les erreurs, les redirections et les balises canoniques
  • Une structure d’URL inappropriée
  • Les liens internes périmés ou estampillés NoFollow 

Comment optimiser un contenu e-commerce ?

Pour retenir du beau monde, positionnez-vous comme un expert.  Couvrez plusieurs thématiques avec du contenu recherché :

  • Parlez des nouveautés 
  • Des trucs et astuces
  • Surfez sur l’actualité
  • Différenciez-vous : chaque partie de votre site e-commerce est une publicité pour vos talents 

La page d’accueil 

C’est la page la plus visitée. Googlebot et les internautes vous attendent au tournant, concernant la qualité et la fluidité. Elle doit mentionner un menu ou méga-menu et vos contacts. 

Cet exemple de Papeo (secteur de l’imprimerie en ligne) est parfait par exemple :

Cet exemple de Papeo (secteur de l'imprimerie en ligne) est parfait par exemple :

Sans oublier les indices de confiance rassurants :

C'est la page la plus visitée. Googlebot et les internautes vous attendent au tournant, concernant la qualité et la fluidité. Elle doit mentionner un menu ou méga-menu et vos contacts. 

Les catégories et les sous-catégories 

  • Elles informent concrètement les internautes sur les produits
  • Elles servent également au maillage et au cocon sémantique 
  • Elles sont recherchées par Google
  • Elles sont à optimiser individuellement pour un meilleur résultat SEO
  • Elles doivent être précises, concises, claires et directives
  • Éviter de lister les produits
  • La structure conseillée : un H1, l’introduction, les bénéfices de votre marque, des aperçus de vos meilleures réussites 

La page de marque 

Elle vous présente brièvement ainsi que vos produits. Présentez :

  • Votre expertise
  • Vos produits
  • Vos avantages face à la concurrence 

La page de produit

  • C’est la page de vente
  • Placez des appels à l’action (CTA)
  • Soyez engageant
  • Personnalisez votre contenu
  • Adoptez un ton accrocheur
  • Proposez des extraits produits qui motivent à passer à l’action
  • Les pages produits doivent être uniformes sur un même site ou dans la même catégorie 
  • Au risque de nous répéter : vendez sur cette page. C’est le moment d’être convainquant 

Les avis

  • Les avis des utilisateurs encouragent à acheter
  • Ils montrent que de nombreux acheteurs vous ont fait confiance
  • Associez-les à des rich snippets pour figurer en bonne place dans les SERP 

La page de contact 

  • Gage de sérieux
  • Entretient la confiance
  • Vous devez être joignable de partout et en permanence
  • Le contenu doit être pertinent et engageant
  • Prioriser les contenus générés par les utilisateurs (UGC) pour une dynamique participative 

Quelle est la place du netlinking dans le SEO e-commerce ?

Le netlinking6 est gage d’autorité, donc de visibilité. L’acquisition de backlinks doit être régulière. Le combo parfait associe sur un même site e-commerce, le netlinking interne et externe. 

Augmentez votre visibilité avec les influenceurs 

  • Améliore le niveau de confiance de Google
  • Renforce la puissance de votre site e-commerce
  • Gage de fiabilité pour la clientèle 
  • Draine du trafic web

Quels critères pour choisir les bons influenceurs ?

  • Référencés avantageusement sur Google
  • Des contenus de qualité
  • Ont une expertise de votre secteur d’activité 

Sponsorisez vos meilleurs articles 

  • Une solution rapide et facile
  • Gain de temps
  • Draine du trafic web

Les annuaires, les guides et les comparateurs 

  • Source de renommée
  • Source d’autorité
  • Vous positionne comme professionnel
  • Draine du trafic web
  • Privilégiez les annuaires thématiques, élitistes et les comparateurs renommés
  • Soyez sélectifs dans votre choix de comparateurs 

Le linkbaiting et le content marketing 

  • Informer régulièrement les internautes
  • Optimisez votre contenu
  • Renforcez votre nuage sémantique 

Créez un écosystème (PBN)

  • Technique SEO exigeante 
  • Améliore l’autorité du site
  • Génère un nombre important de backlinks
  • Draine du trafic web

Pour notre part, un PBN bien géré pour faire un malheur. Les plus gros leaders de marché sont pratiquement tous de l’acquisition de liens via des PBN :

Pour notre part, un PBN bien géré pour faire un malheur. Les plus gros leaders de marché sont pratiquement tous de l'acquisition de liens via des PBN :

Astuces pratiques 

  • Soyez transparent : Conservez les avis négatifs des internautes autant que les positifs. Qui est parfait ? Les algorithmes fonctionnent de même. Si tout est trop beau, c’est que c’est faux. Mieux encore : recherchez les commentaires et répondez-y pour construire une relation solide.
  • Soyez exhaustif : Il n’y a jamais trop de détails, trop de comparaison lorsqu’on parle d’achat en ligne. Démontrez la valeur de vos produits et soyez généreux en conseils.
  • Soyez original : Recopier la description du fabricant de votre produit vous expose à une sanction du moteur de recherche pour contenu dupliqué. Ajoutez votre grain de sel, décrivez chaque élément en détail
  • Soyez prudent : Vérifiez régulièrement l’unicité de votre contenu dans les résultats de recherche, et que vous n’êtes pas victime de plagiat massif à l’aide d’outils. Vous éviterez ainsi de vous faire « voler » le fruit de vos efforts 

Les questions fréquentes sur le SEO e-Commerce

Quelle est l’utilité du SEO e-commerce ?

La recherche organique fournit près de 9 fois plus de visiteurs vers les sites e-commerce que les annonces payantes. Le SEO e-commerce est donc indispensable pour rentabiliser votre audience et convaincre vos visiteurs de passer à l’action. A long terme, le SEO e-commerce est plus rentable que les annonces payantes.

Quels critères faut-il prendre en compte pour démarrer le SEO e-commerce ?

Avant tout, évaluez les habitudes de consommation des internautes ciblés, ainsi que les pratiques de la concurrence. Créez un contenu pertinent et obtenez des partenariats de qualité. La technique tient une place importante dans le SEO e-commerce.

Quelles sont les principales causes des sanctions de Google à propos des sites e-commerce ?

Les algorithmes de Google sont autonomes et évolutifs. Ils peuvent sanctionner à tout moment pour 3 types d’événements : la duplication de contenu, le spam et les entorses à ses directives.

Comment faire un suivi efficace ?

Vous pouvez suivre vos résultats dans la Search Console de Google. D’autres outils existent pour vous accompagner durant tout le processus, depuis le choix des mots-clés jusqu’à l’évaluation des performances en temps réel.  

Que retenir ?   

Quel que soit votre budget, si vous souhaitez rentabiliser votre site e-commerce, le SEO e-commerce est une solution fiable et viable, avec plusieurs avantages :

  • Une structure de site limpide
  • Une image de marque crédible
  • Un avantage concurrentiel unique
  • Une haute rentabilité à budget zéro 

Selon Sam Walton, « Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs ». Avec le SEO e-commerce, vous maximisez les probabilités d’achat de vos produits et services, et assurez la pérennité de votre entreprise.


Références

  1. Ecommerce SEO Guide: SEO Best Practices for Ecommerce Websites, The Daily Egg. Publié le 08 juillet 2021. Consulté le 03 janvier 2024. ↩︎
  2. Master Ecommerce SEO in 2023: Beginner’s Guide, Ahrefs. Publié le 08 novembre 2023. Consulté le 03 janvier 2024. ↩︎
  3. Ecommerce SEO: How Online Stores Can Drive Organic Traffic, Big Commerce. Consulté le 03 janvier 2024. ↩︎
  4. Complete Ecommerce SEO Guide (2024), Shopify. Publié le 10 novembre 2023. Consulté le 03 janvier 2024. ↩︎
  5. Ecommerce SEO: A Simple Guide for Beginners, Semrush. Publié le 07 décembre 2023. Consulté le 03 janvier 2023. ↩︎
  6. The Ultimate Guide to SEO for E-commerce Websites, Neil Patel. Consulté le 03 janvier 2024. ↩︎
Share This Article
Leave a review